Deux approches de l’entrepreneuriat s’opposent : d’un côté, certains experts privilégient l’élaboration d’un business plan comme levier majeur de viabilité d’une start-up. D’autres, préfèrent passer directement au test consommateur des produits. Cette méthode, popularisée par le « lean start-up », était favorisée jusqu’à aujourd’hui.

Une nouvelle étude*, menée sur plus de 1000 entrepreneurs américains pendant 6 ans, a démontré qu’à profils identiques, les entrepreneurs qui élaboraient un business plan écrit avaient 16% de chances supplémentaires d’atteindre la rentabilité que les entrepreneurs qui n’en avaient pas.

Le business plan permet alors de se concentrer sur la réalisation de ses objectifs, facilite la prise de décision sur la répartition et la coordination des ressources.

*« Are Formal Planners More Likely to Achieve New Venture Viability? A Counterfactual Model and Analysis », par Francis J. Greene, et Christian Hopp (« Strategic Entrepreneurship Journal », 2017).

Source : https://bit.ly/2IkpnZ1

 

thibaultc